Eye Rhymes, par Qirou Yang et Klara du Plessis

Articles - Image d'intro
Vidéopoème en cocréation

Visionnez ce vidéopoème, fruit d'une collaboation inusitée entre une poète et une vidéaste! 

Suite à un appel à candidatures à l’automne 2020, trois poètes ont été choisis par un jury de pairs pour participer au projet de cocréation vidéo. Parallèlement, Vidéographe a lancé un appel à ses vidéastes membres, avant d’en sélectionner trois. Les vidéastes et poètes ont ensuite été jumelés afin de collaborer sur cette création totalement inédite. 

Membres du jury: Carole David, Daniel Leblanc-Poirier et Erin Mouré.

Eye Rhymes

Klara du Plessis, poète
Qirou Yang, vidéaste

Eye Rhymes est une méditation sur l’interaction entre l’être lyrique, la vue et la création. À travers l’image centrale de l'œil, le désir de toucher - exacerbé par l’état d’isolement et de distanciation créé par la pandémie actuelle - est poussé à ses limites. L’urgence du contact est systématiquement étouffée, transformant la vue elle-même en un espace générateur de croissance et de créativité. Eye Rhymes est aussi une collaboration réfléchie entre mot et image, poème et art vidéo, accentuant la résonance entre les médiums, mais aussi le décalage inhérent à la  traduction des mots en images et vice versa. Le travail de du Plessis s’applique à recombiner et réorganiser des extraits de différents poèmes en un nouvel ensemble. La fragmentarité des poèmes est reprise par Yang dans son montage clignotant. faisant se succéder des aperçus d’interprétations et déplaçant  la perspective avec la vitesse d’obturation langoureuse du regard poétique. La trame sonore, créée par Niayesh Ebrahimi, génère des sons abstraits et texturés grâce au traitement électronique d’enregistrements de terrain. 

 

A collaborative video-poem by poet Klara du Plessis and videographer Qirou Yang, Eye Rhymes is a meditative reflection on the interplay between lyrical being, sight, and creation. Through the central image of the eye, the desire to touch—so exacerbated during the current COVID19 climate of isolation and social distancing—is pushed to its limit because “eyes cannot touch.” The urgency to touch is systematically muted, transforming sight itself into a generative space of growth and creativity. Starting with the lines “Putting words in the eyes, / eyesight writing,” Eye Rhymes is also a self-conscious collaboration between word and image, poem and video art, emphasizing the resonance between mediums, but also the slant off-rhyme of translating word into image and vice versa. This work forms part of du Plessis’ Deep Curation practice, which recombines and reorganizes excerpts from a number of her other poems into a new whole. The poem’s fragmentary technique is continued to great effect in Yang’s moving montage of visual glimpses of literary interpretation—blinking and shifting perspective with the languorous shutter speed of the poetic eye. The soundtrack, created by Niayesh Ebrahimi, generates abstract, textural sounds by manipulating field recordings through electronic processing.
 

Dès le 4 juin, 16h. 

 

À propos des artistes
 

Gagnant du prix Pat Lowther Memorial en 2019, le premier recueil de Klara du Plessis, Ekke, a été publié aux éditions Palimpsest Press. Son deuxième livre, paru à l'automne 2020 et finaliste au prix Raymond Souster, s'intitule Hell Light Flesh. Klara écrit en anglais et afrikaans, en plus d'avoir une oeuvre translingue. Elle vit à Montréal. 

 

Qirou Yang est une artiste multidisciplinaire établie à Toronto et originaire du sud de la Chine. Sa pratique artistique, entre réalité et fiction, est motivée par le traçage de sa mémoire personnelle et par la perception de soi. Elle utilise texte, photographie, images en mouvement et installations pour explorer l'ontologie du medium. Elle croit que chaque medium a une nature qui ne devrait être fixe, mais modelable comme la terre. Qirou a participé à plusieurs festivals: Vector, Video Fever, UAAC Conference, Digital Art Residency COLLAB-19. Elle prend actuellement part à une résidence à Vidéographe.

 

 

Cliquez ici pour assister à la diffusion.

Retour à la liste des nouvelles

Vidéo-poésie

Depuis 2014, le Festival de la poésie de Montréal fait une place de choix à la vidéo-poésie, un genre hybride à la frontière de la vidéo d’art, du cinéma et de la littérature.

Lire la suite

À propos de nous

Depuis 2000, la Maison de la poésie de Montréal, organisme à but non lucratif, produit le Festival de Poésie de Montréal (FPM), son activité phare et sa marque de commerce, dans le but de diffuser et de promouvoir les œuvres de poètes québécois et franco-canadiens au Québec et à l’étranger.

Lire la suite

Événements à venir


Partenaires

CAC

Calq

CAM

Ministère CC Québec

Patrimoine canadien

Ville

Articles