Microcosmes, par Raphaël Néron et Stéphane Martelly

Articles - Image d'intro
Vidéopoème en co-création

Visionnez ce vidéopoème, fruit d'une collaboation inusitée entre une poète et une vidéaste! 

Suite à un appel à candidatures à l’automne 2020, trois poètes ont été choisis par un jury de pairs pour participer au projet de cocréation vidéo. Parallèlement, Vidéographe a lancé un appel à ses vidéastes membres, avant d’en sélectionner trois. Les vidéastes et poètes ont ensuite été jumelés afin de collaborer sur cette création totalement inédite. 

Membres du jury: Carole David, Daniel Leblanc-Poirier et Erin Mouré.

Microcosmes

Stéphane Martelly, poète
Raphaël Néron, vidéaste

Microcosmes est issu d'Inventaires (2016), soit de la rencontre entre l’écrivaine et peintre Stéphane Martelly et le compositeur électroacoustique et vidéaste Raphaël Néron. Entre la poésie lumineuse et directe de Stéphane et le langage vidéomusique onirique de Raphaël, à la recherche d’une étincelle, d’un petit big bang, comme quelque chose pour se donner un centre, un noyau autour duquel se créer un espace habitable, dans cette période de distance. À travers la relation entre texte, image et son, faire exister quelque chose comme cinq états instables qui, bien qu'issus d'une rencontre propice, ont grandi comme s'ils étaient dotés d’une volonté propre.
 

Dès le 6 juin, 16h. 

 

À propos des artistes
 

Stéphane Martelly est née à Port-au-Prince. Écrivaine, peintre et chercheure, elle poursuit une démarche réflexive sur la littérature haïtienne contemporaine, sur la création, sur les marginalités littéraires ainsi que sur les limites de l'interprétation. Elle est l'autrice d'un essai en recherche-création, Les jeux du dissemblable. Folie, marge et féminin en littérature haïtienne contemporaine (Nota Bene, 2016). Ses plus récentes publications comprennent le recueil de poésie Inventaires (Triptyque, 2016) et le livre-poème illustré: L'enfant-Gazelle (Remue-Ménage, 2018) paru en version anglaise sous le titre Little Girl Gazelle (Linda Leith, 2020). Elle a fondé en 2020 la collection Martiales, consacrée à l'écriture des femmes Noires aux éditions du Remue-Ménage. Stéphane Martelly est professeure en recherche-création et en littératures de la Caraïbe au département des Arts, Langues et Littératures de l’Université de Sherbrooke.

 

Compositeur et artiste du numérique, Raphaël Néron a étudié électroacoustique à l’Université de Montréal. Ses œuvres prennent souvent des formes hybrides où s’entremêlent la musique électroacoustique, la littérature, la vidéo et l’installation. Intéressé par les nouvelles narrativités, son travail interroge les  modalités de la fabrication de sens à l’ère du numérique. La notion d’espaces, réels ou suggérés, intimes ou partagés, est au cœur de son langage esthétique.

 

Cliquez ici assister à la diffusion.

Retour à la liste des nouvelles

Vidéo-poésie

Depuis 2014, le Festival de la poésie de Montréal fait une place de choix à la vidéo-poésie, un genre hybride à la frontière de la vidéo d’art, du cinéma et de la littérature.

Lire la suite

À propos de nous

Depuis 2000, la Maison de la poésie de Montréal, organisme à but non lucratif, produit le Festival de Poésie de Montréal (FPM), son activité phare et sa marque de commerce, dans le but de diffuser et de promouvoir les œuvres de poètes québécois et franco-canadiens au Québec et à l’étranger.

Lire la suite

Événements à venir


Partenaires

CAC

Calq

CAM

Ministère CC Québec

Patrimoine canadien

Ville

Articles