Premiers pas poétiques se poursuit au parc Jarry!

Le micro ouvert aura lieu ce samedi 7 août à 11h, au parc Jarry. 

Il tient à coeur au Festival de la poésie de Montréal (FPM) d’ouvrir la scène à la plus jeune génération. Grâce à Caroline Fournier, l’âme derrière Premiers pas poétiques, une dizaine de jeunes québécois de 12 à 18 ans, sélectionnés par jury, présentent annuellement leur création poétique au FPM. L'activité a connu une édition en ligne plus que réussie, le 6 juin dernier. 

L'activité se poursuit au parc Jarry à Montréal, le samedi 7 août, sous la forme d'un micro ouvert. Tous les détails de l'événements ici!

Cette activité est soutenue par le programme Promotion et sensibilisation du Conseil des arts et des lettres du Québec. 

Le collectif Le désert mauve s'est mérité le Grand Prix: une bourse de 500$ et la distribution nationale et internationale de son vidéopoème par Vidéographe. 

Pour cette sixième édition des Rendez-vous vidéopoésie, événement incontournable du Festival de la poésie de Montréal, le choix du jury s’est porté unanimement sur le vidéopoème Corps minéral, réalisé par le collectif Le désert mauve, formé par Gabrielle Harnois-Blouin et Charline Dally. 

Il a su se démarquer parmi les six vidéopoèmes en compétition et le jury a tenu à le récompenser : « soulignant la qualité esthétique du vidéopoème, il l'a qualifié tout à la fois de captivant et de méditatif; l'œuvre se présente comme une rêverie poétique dans un discours grandeur nature. » 

L’œuvre est le fruit de techniques hybrides, usant notamment d’images de synthèse et de formes géologiques. 

L'annonce du Prix a été présentée le 1er juin à la suite de la première diffusion du programme des Rendez-vous vidéopoésie sur Facebook, par le biais d’une entrevue avec Gabrielle Harnois-Blouin réalisée par Charles-André Coderre, vidéaste membre du jury. Le collectif remporte une bourse de 500$ et son vidéopoème sera distribué par Vidéographe. 

Toutes nos félicitations aux lauréates!

Le jury se composait des membres : Bathélemy Bolivar (poète), Charles-André Coderre (vidéaste) et Linda Vachon (vidéaste et artiste lauréate du Grand Prix 2020).

Les Rendez-vous vidéopoésie ainsi que le Prix sont réalisés dans le cadre d’un partenariat avec Vidéographe. 

Ne manquez pas les prochaines diffusion, sur notre page Facebook, les 2, 3 et 4 juin, 19h!

 

Le jury a attribué le Prix francophone international du Festival de la poésie de Montréal à Linda Maria Baros, pour son recueil La nageuse désossée. Légendes métropolitaines.

 

Le Festival de la poésie de Montréal (FPM) a dévoilé aujourd’hui le nom de la lauréate de la première édition de son Prix francophone international. Le Prix a été attribué à Linda Maria Baros, pour son recueil La nageuse désossée. Légendes métropolitaines, publié par les éditions Le Castor Astral en 2020.

« Rêveur ou cauchemardesque, ancré dans le mythe, le recueil est profondément original. Il donne à voir le monde tel qu’il est, barbare, horrifique, que l’homme s’imagine contrôler, alors qu’il l’a lancé sur une trajectoire mortifère et apocalytique. Par sa force d’invention, la poésie de Linda Maria Baros se métamorphose en salves d’avenir. »

Linda Maria Baros se voit décerner une bourse de 5000 $, en plus d’être invitée à participer au festival français Voix vives de Méditerranée. Partenaire du Prix, le festival se tiendra du 23 au 31 juillet 2021.

Le FPM a diffusé, en première sur Facebook, le discours de réception de la lauréate le 31 mai, à midi. La vidéo demeurera en ligne jusqu’au 30 juin.

Soulignons qu’une mention spécial du jury a été décernée à Chehem Watta pour Foudres, livre publié par les éditions Bernard Dumerchez en 2020.


Le jury permanent du Prix est constitué des membres suivants :
● Guy Régis Jr, directeur artistique du Festival Quatre Chemins, Haïti ;
● David Giannoni, directeur de la Maison de la poésie d’Amay/fiEstival,
Fédération Wallonie-Bruxelles ;
● Abdoulaye Fodé Ndione, membre fondateur de
la Maison africaine de la poésie internationale, Sénégal ;
● Isabelle Courteau, directrice générale et artistique
du Festival de la poésie de Montréal, Québec ;
● Sylvestre Clancier, président de l’Académie Mallarmé et de la Maison de poésie —
Fondation Émile-Blémont, France.

Le Festival de la poésie de Montréal (FPM) s’est allié à plusieurs grandes institutions littéraires de la francophonie pour créer son Prix francophone international, qui vise à encourager le renouvellement de la langue française par une création poétique ouverte à la diversité culturelle. Les noms des dix finalistes au Prix sont révélés ce 18 mai, à l’occasion du lancement de la programmation du Festival. Découvrez la liste des finalistes de la seconde sélection du jury, en annexe de ce communiqué.

 

Le dévoilement du nom du lauréat ou de la lauréate est réservé pour la journée d’ouverture de la toute prochaine édition du FPM, soit le 31 mai 2021. Il ou elle se verra décerner une bourse de 5000 $ lors d’une cérémonie diffusée en première sur Facebook et aura le privilège d’être invité·e à participer à la programmation du festival Voix vives de Méditerranée en France, partenaire du Prix du FPM, au cours de l’été 2021.

 

Le jury permanent du Prix est constitué des membres suivants :

 

  • Guy Régis Jr, directeur artistique du Festival Quatre Chemins, Haïti ;
  • David Giannoni, directeur de la Maison de la poésie d’Amay/fiEstival,
    Fédération Wallonie-Bruxelles ;
  • Abdoulaye Fodé Ndione, membre fondateur de
    la Maison africaine de la poésie internationale, Sénégal ;
  • Isabelle Courteau, directrice générale et artistique 
    du Festival de la poésie de Montréal, Québec ;
  • Sylvestre Clancier, président de l’Académie Mallarmé et de la Maison de poésie — Fondation Émile-Blémont, France.

 

Seconde sélection du Prix francophone international du Festival de la poésie de Montréal


Édith Azam, Bestiole-moi Pupille, France
Jean-Marie Barnaud, Allant pour aller, France
Linda Maria Baros, La nageuse désossée. Légendes métropolitaines, Roumanie - France
Normand de Bellefeuille, Histoire du vent, Québec (Canada)
Carino Bucciarelli, Singularités, Fédération Wallonie-Bruxelles (Belgique)
Estelle Fenzy, CODA (Ostinato), Roumanie - France
Louis-Mesmin Glèlè, Souffles du silence Je marche vers moi-même, Bénin
Werner Lambersy, Le jour du chien qui boite, France
Françoise Leclerc, Agur Donostia, France
Chehem Watta, Foudres, Djibouti

 

 

Le Prix a pu voir le jour grâce à l’appui de généreux partenaires. Nos remerciements particuliers vont au festival Voix vives de Méditerranée et au Consulat général de France à Québec. Nous remercions aussi le Conseil des arts et des lettres du Québec, le Conseil des arts du Canada et le Conseil des arts de Montréal ainsi que le ministère de la Culture et des Communications, Patrimoine canadien (Fonds du livre du Canada), le Regroupement des éditeurs franco-canadiens, le Secrétariat du Québec aux relations canadiennes  (SQRC), la Ville de Montréal (Programme de soutien aux festivals et aux événements culturels) et la bibliothèque de Saint-Michel.

 

À propos du Prix francophone international

Créé par le FPM, le Prix francophone international du Festival de la poésie de Montréal est décerné annuellement pour récompenser une œuvre poétique s’étant démarquée par sa qualité formelle et thématique, une œuvre publiée dans les états et gouvernements membres de la Francophonie. Cette récompense vise à stimuler les échanges entre les écrivaines ou les écrivains et leurs différents publics à travers le monde francophone en privilégiant l’axe nord-sud. Le nom du lauréat ou de la lauréate est dévoilé au Festival de la poésie de Montréal.

 

À propos du Festival de la poésie de Montréal

Fondé en 2000, le Festival de la poésie de Montréal (initialement Marché francophone de la poésie) a pour mission de promouvoir la poésie, ici comme à l’étranger. Près de 200 poètes, éditeurs, éditrices, revuistes, chercheurs et chercheuses s’y rassemblent chaque printemps. Son célèbre Marché de la poésie représente la première activité en importance pour la vente de livres de poésie au Québec. Depuis plus de vingt ans, le FPM est un festival unique en son genre en Amérique du Nord et il constitue le lieu de rapprochement par excellence entre les professionnels ou professionnelles et le public. La prochaine édition du FPM se tiendra du 31 mai au 6 juin 2021.

Le Festival de la poésie de Montréal (FPM) présente Entre nos mains, sa 22e édition, tantôt réflexive, tantôt spectaculaire, qui conjugue les cérémonies, les offrandes et l’accueil. La pandémie nous ayant coupés de ce qui nous était familier, le FPM souhaite rompre l’impression de manque qui nous affecte et propose ainsi une programmation où la création s’allie à l’innovation technologique afin de donner au public la possibilité de renouer avec la parole poétique dans toute sa diversité. Retrouvez quelque cinquante noms de la poésie actuelle à travers une quinzaine d’événements inédits entièrement diffusés sur le Web, du 31 mai au 6 juin 2021.

 

Des spectacles qui innovent

Emblématique de la programmation, le spectacle Cérémonies pour le moment où nos mains arriveront enfin à se toucher est le fruit d’une collaboration entre les poètes Mykalle Bielinski, Geneviève Blais et Nicholas Dawson ainsi que le réalisateur Louis-Robert Bouchard. Tourné à l’aide d’une caméra à 360o, ce spectacle place le public au centre de trois cérémonies évoquant le rituel, la métamorphose et la réparation dans une scénographie époustouflante de Marie-Ève Fortier. En première, le 3 juin à 20 h.

 

Le programme du concert Cycle des territoires, pour voix et orgue du compositeur Maurice-Gaston Du Berger est placé sous le signe tant de la poésie exploréenne que des sonorités musicales de la langue innue, grâce à une collaboration étroite avec Joséphine Bacon. Il convoque également des textes de Claude Gauvreau et d’Anne Hébert. Entremêlant des poèmes chantés et d’autres paraphrasés en musique, il met en scène la poésie d’une manière complètement inédite. Le concert capté à l’église Saint-Jean-Baptiste de Montréal, est aussi diffusé en première le 6 juin à 14 h.

 

L’Allemagne : une invitée spéciale!

Créée à l’occasion de la Foire du livre de Francfort, lors de laquelle le Canada sera à l’honneur cette année, et enregistrée en allemand et en français, la série de dix-sept balados PoésieGo! Allemagne est lancée en ouverture du festival. Catherine De Léan, Angela Konrad et Gaétan Nadeau y prêtent leur voix aux textes de Yevgeniy Breyger, Nadja Küchenmeister, Odile Kennel et Jan Wagner ainsi que de Nathalie Boisvert, Marie-Andrée Gill, David Goudreault et Guy Jean. Le lancement se déroulera sous la forme d’une lecture-entretien qui réunit les poètes au sommet échangeant sur la création et la traduction, le 31 mai à 20 h.

 

La poésie s’éclate en vidéo

Côté vidéopoèmes, on retrouve la compétition annuelle des Rendez-vous vidéopoésie, dont le programme constitué des réalisations de six finalistes sera diffusé les 1er, 2, 3 et 4 juin à 19 h. L’annonce de l’œuvre lauréate sera dévoilée le 1er juin, lors de la dernière partie de la projection. La gagnante ou le gagnant se verra accorder une bourse de 500 $ et une diffusion nationale et internationale assurée par Vidéographe, partenaire passionné de vidéos expérimentales.

 

Puis trois Créations en duo, issues respectivement d’un jumelage entre Karianne Trudeau Beaunoyer et Philippe Léonard, Stéphane Martelly et Raphaël Néron, puis Klara du Plessis et Qirou Yang sont aussi dévoilées, une à une, du 4 au 6 juin.

 

L’incontournable Marché de la poésie

Le Marché de la poésie réunit vingt-sept éditeurs québécois et canadiens qui présentent, sur le site du FPM, une sélection de leurs ouvrages. Un extrait de chaque titre choisi, lu par son auteur ou son autrice, pourra être écouté en balados, avec la série les Lectures du marché. Il y a des nouveautés cette année. D’abord, dénichez rapidement tous ces livres sur le site Leslibraires.ca, grâce à la section Marché de la poésie (à partir du 31 mai) ! Ensuite, le FPM en profite pour sortir de l’île en s’associant aux librairies L’Exèdre, de Trois-Rivières, et Pantoute, de Québec. Pour les Montréalais, Port de tête et L’Euguélionne sont à l’œuvre. Ce partenariat avec l’ALQ et les libraires indépendants permet la commande rapide de vos coups de cœur.

Et bien plus…

Le FPM accueillera les célébrations des cinquante ans des Éditions du Noroît avec le lancement du livre anniversaire J’écris peuplier, sous la direction artistique de Monique LeBlanc, le 2 juin à 20 h. Une lecture aura lieu à pour cette occasion. On y entendra notamment Paul Bélanger et Martine Audet. Enfin, le concours pour la jeunesse Premiers pas poétiques se tiendra cette année encore, après le grand succès qu’il a connu en 2020. Des poètes émergents de 13 à 18 ans y auront la chance de performer aux côtés d’artistes tels que Élémo et Sylvie Laliberté lors d’une soirée animée par Marianne Verville, le tout en direct sur Instagram et Facebook, le dimanche 7 juin à 19 h. Pour les familles, le projet spécial Rue des poètes, une installation ludique multimédia, sera présentée à BAnQ dès le 1er juin.

 

Première édition du Prix francophone international du Festival de la poésie de Montréal

Une cérémonie de réception du Prix aura lieu en première le 31 mai à 12 h. Vous trouverez tous les détails sur le site du festival.

 

Cette édition du Festival, innovatrice sous plusieurs aspects, sera la dernière chapeautée par Isabelle Courteau, cofondatrice et directrice générale et artistique depuis plus de vingt ans, celle-ci ayant annoncé son départ en novembre dernier.

 

Partenaires de création et de diffusion

Académie Mallarmé (France), Association des libraires du Québec, BAnQ, Book and You (Allemagne), Concours international d’orgue du Canada (CIOC), Festival Quatre Chemins (Haïti), Institut Goethe de Montréal, La boîte interactive, Magnéto, Maison de la littérature, Maison de la poésie d’Amay et fiEstival (Belgique), Maison de poésie – Fondation Émile-Blémont (France), Maison africaine de la poésie internationale (Sénégal), Pen Club français, Théâtre Aux Écuries, Vidéographe.

 

Partenaires publics

Conseil des arts de Montréal, Conseil des arts du Canada, Conseil des arts et des lettres du Québec, Consulat général de France à Québec, ministère de la Culture et des Communications, Patrimoine canadien (Fonds du livre du Canada), Regroupement des éditeurs franco-canadiens, Secrétariat du Québec aux relations canadiennes, Ville de Montréal (Programme de soutien aux festivals et aux événements culturels).

 

Noémie Perreault rejoint l'équipe du Festival de la poésie de Montréal en tant qu'adjointe à la direction générale et administrative. 

Photo @La Ptite Photographe

Montréal, le 6 avril 2021 – Le conseil d’administration de la Maison de la poésie de Montréal est très heureux d’annoncer que Mme Noémie Perreault a rejoint l’équipe du FPM, suite à son entrée en poste à titre d’adjointe à la direction générale et à la direction administrative. Elle travaillera en étroite collaboration avec Isabelle Courteau, directrice générale et artistique, et Catherine Cormier-Larose, récemment nommée au poste d’adjointe à la direction générale et à la direction artistique.

Suite à une période de transition visant à assurer la bonne continuité et le développement de la Maison de poésie, Mme Perreault assurera la codirection générale et direction administrative à partir du 1er août 2021 aux côtés de Catherine Cormier-Larose, qui prendra en charge, pour sa part, la codirection générale et direction artistique.

Forte d’une expérience très intéressante dans le domaine de la gestion d’organismes culturels, Mme Perreault saura assurer le bon fonctionnement, le rayonnement et le développement du Festival. Œuvrant depuis plusieurs années dans des organismes du domaine de la musique, elle amènera un regard neuf et dynamique à l’équipe du FPM. 

« Le conseil d’administration de la Maison de la poésie de Montréal se félicite de l’arrivée de Mme Noémie Perreault au poste de codirectrice générale et directrice administrative de la MPM, souligne Hugh Hazelton, Président par intérim de la MPM. Mme Perreault nous vient avec de l’expérience administrative dans plusieurs organismes de musique classique et détient un diplôme de deuxième cycle en Gestion des arts et de la culture de l’HEC. Avec sa passion pour les arts et sa personnalité dynamique, elle sera le complément parfait pour Mme Catherine Cormier-Larose, la codirectrice générale et directrice artistique de l'organisation. Ensemble, elles apporteront une grande créativité et beaucoup d’énergie à la MPM, et nous nous réjouissons de leur présence. »

Nous lui souhaitons la plus chaleureuse des bienvenues ! 
 

L'équipe est heureuse d'accueillir Catherine en tant que nouvelle codirectrice générale et directrice artistique pour la saison 2021-2022, débutant le 1er août prochain. 

Photo @Chloé Charbonneau

 

De la nouveauté au FPM!

Le conseil d’administration du Festival de la poésie de Montréal est fier d’annoncer l’arrivée en poste de la nouvelle codirectrice générale et directrice artistique, Catherine Cormier-Larose pour la prochaine saison, avec sa première édition du festival en 2022 .

Catherine est connue pour sa vision collective et inclusive de la poésie. Elle cumule 20 ans d’expérience dans le milieu de la poésie; elle a organisé ou coorganisé de nombreux événements littéraires, notamment en dirigeant les Productions Arreuh et le festival Dans ta tête pendant 12 ans. Au cours des quatre dernières années, elle a créé et développé le volet poésie de l’organisme pancanadien Poetry In Voice / Les Voix de la poésie. Au sein du FPM, elle se penchera sur les nouveaux enjeux de développement dans les contextes québécois, canadien, de même que sur le plan international.

 

Le Festival de la poésie de Montréal est maintenant à la recherche d’une personne à la codirection générale et direction administrative. Cette perle rare se joindra à une équipe formidable afin d’assurer la continuité et le renouvellement du FPM.

Le conseil d’administration, la directrice générale actuelle, qui quittera le 31 décembre prochain et la codirectrice générale et directrice artistique espèrent trouver cette personne extraordinaire, dynamique et expérimentée pour occuper le poste de codirection générale et direction administrative et ainsi assurer joyeusement la pérennité du Festival de la poésie de Montréal.

 

Consultez l’affichage du poste de codirection générale et direction administrative.

Consultez le communiqué officiel

 

 

Le FPM est présentement à la recherche d'une personne pour assurer la codirection générale et la direction artistique. 

 

La fondatrice et actuelle directrice générale et artistique du Festival de la poésie de Montréal Isabelle Courteau a annoncé son départ à la fin de décembre 2021. Le Président du CA, la Directrice générale et artistique et tous les membres du nouveau comité relève se mobilisent pour assurer le succès de cette transition.   

Toute l’équipe profite du contexte de la pandémie Covid-19, cette année spéciale, pour prendre l'énergie et le temps de réaliser un véritable plan de transition suivi d’un plan de développement. Les objectifs sont d’assurer à la fois la continuité, le développement et le renouvellement de l’organisation. Dans cette perspective, deux nouveaux postes seront ouverts, le premier, la Codirection générale et Direction artistique, au mois de janvier 2021, puis s’ajoutera deux mois plus tard, celui de la Codirection générale et Direction administrative.

 

Isabelle Courteau, qui en juin 2000 a jeté les bases de la Maison de la poésie de Montréal, en créant un premier événement sous le nom de Marché francophone de la poésie, en assure la direction générale et artistique depuis plus de 20 ans. Elle désire se consacrer davantage à la recherche et à l’écriture. Au cours de la prochaine année, elle assurera la passation des nombreux dossiers artistiques et administratifs aux deux personnes choisies qui prendront la relève.

Le conseil d’administration et la directrice générale actuelle espèrent trouver deux perles rares et souhaitent qu’elles soient jeunes et dynamiques. Longue vie au Festival de la poésie de Montréal.

Consultez l'affichage du poste de codirection générale et direction artistique.

À propos

Depuis 2000, la Maison de la poésie de Montréal (MPM), organisme à but non lucratif, produit le Festival de la poésie de Montréal (FPM), son activité phare et sa marque de commerce, dans le but de diffuser et de promouvoir les œuvres de poètes québécois et franco-canadiens au Québec et à l’étranger. Réunissant des poètes, des chercheurs et des éditeurs, le FPM rassemble près de 200 acteurs du domaine.

Sa programmation qui comprend colloques, tables rondes, spectacles et performances s’élabore avec la collaboration des poètes et des éditeurs, soit par appel à projets, ou à candidatures, soit en interpellant les éditeurs inscrits pour le choix de la série des lectures de la scène extérieure. Le Marché de la poésie, activité incontournable du Festival, accueille quelque 70 maisons d’édition du Québec, du Canada et d’Europe.

Par ailleurs, le FPM, qui s’est donné un plan numérique en 2017, œuvre à la découvrabilité de la poésie sur les réseaux sociaux, notamment grâce à la série de balados PoésieGo!

 

Revoyez la participation du FPM à cet événement unique, présenté par Québec en toutes lettres!

La grande traversée poétique a eu lieu du 23 au 25 octobre derniers.

Cet événement virtuel a rassemblé près de 200 poètes d'à travers le monde! Le Festival de la poésie de Montréal (FPM) a eu la chance d'y présenter 10 poètes pour représenter Montréal. José Acquelin, Nicole Brossard, Francis Catalano, Ian Ferrier, Flavia Garcia, Annie Lafleur, Baron Marc-André Lévesque, Pierre Nepveu, Jason Selman, et Stéphanie Roussel s'y sont produit en lecture.

 

Visionnez de nouveau ces lectures sur la page Facebook sur FPM! 

 

Elles ont été réalisés par Alexandre Turgeon Dalpé.

Caméra: Thomas Fontaine

Prise de son: Emanuele Setticasi

Photos des auteurs: Alexandre Turgeon Dalpé 

 

Ouverte à tous, la sixième compétition des Rendez-vous vidéopoésie (RVVP) est lancée le 22 octobre !

Pour une sixième année, le Festival de la poésie de Montréal (FPM) invite les poètes et vidéastes à soumettre un vidéopoème dans le cadre des Rendez-vous vidéopoésie.

CONTEXTE //

Les Rendez-vous vidéopoésie prendront place dans la programmation du prochain Festival de la poésie de Montréal, qui se déroulera du 31 mai au 6 juin 2021. 

Depuis 2000, le FPM rassemble chaque année des poètes, des chercheurs et des éditeurs. Il a pour rôle de prolonger les efforts du milieu de la poésie et de favoriser le développement du public et du lectorat.

Le FPM c’est: tous les genres de poésie, près de 200 poètes, éditeurs et revuistes, des invités internationaux et une quarantaine d’activités présentées à travers la ville de Montréal.

En collaboration avec Vidéographe, le FPM présente la sixième compétition des RVVP. Les vidéopoèmes finalistes seront sélectionnés par un jury. La meilleure oeuvre se verra attribuer un prix de 500$ et sera distribuée par Vidéographe.

CRITÈRES //

1. Un vidéopoème peut être réalisé par un vidéaste assumant le choix du poème ou encore co réalisé par un vidéaste et un poète et, évidemment, un poète peut en assumer l'entière réalisation.

2. Les vidéopoèmes doivent être réalisés par un poète ou un vidéaste établis au Québec (ou franco-canadien) ou présenter des extraits de poèmes québécois (ou franco-canadien). 

3. Pour être éligible à la compétition, les vidéopoèmes devront avoir été réalisés entre le 1er janvier 2020 et le 10 janvier 2021.

4. Si sélectionné, le vidéopoème devra être remis en format ProRes (1920 x 1080).

5. Chaque candidat ne peut soumettre qu’un seul vidéopoème.

6. La durée maximale du vidéopoème est de cinq minutes, incluant le générique.

7. On ne peut resoumettre un vidéopoème déjà soumis aux RVVP lors d'une édition précédente, même avec un contenu retravaillé.

8. Les candidats doivent posséder tous les droits impliqués dans le vidéopoème: images, textes, musique, etc.

9. Dans la section "Site internet" du formulaire, les candidats doivent fournir un hyperlien (vimeo, youtube, .mov, h264, .mp4) par lequel il sera possible de visionner leur vidéopoème.

INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES //

1. « La vidéopoésie, c’est la rencontre entre la vidéo et la poésie : un poème prenant la forme d’un film, un film qui devient un poème. C’est un croisement, un carrefour. C’est un rendez-vous. » -Jonathan Lamy

2. La forme du vidéopoème peut s'inspirer de tous les genres: fiction, documentaire expérimental, docu-fiction, etc. L'exploration de formes narratives non conventionnelles et la recherche plastique sont encouragées.

3. Le recours aux nouvelles technologies est suggéré.

4. Il est conseillé de ne pas illustrer le texte de façon linéaire.

 

SOUMISSION //

Pour soumettre un vidéopoème, remplissez ce formulaire.

Participate. 

 

DATE LIMITE : Le 10 janvier 2021

Pour toute information supplémentaire, contactez Mikella Nicol

coordination@festivaldelapoesiedemontreal.com